Aller au contenu principal

Agir contre les injustices

s'engager au quotidien
Parution
2011
Comprendre la société [Texte imprimé]

Prendre conscience des injustices pour les dénoncer. On ne peut lutter pour réaliser la justice sociale que si l'on connaît les situations à modifier. Elles sont nombreuses et variées car les personnes défavorisées sont des victimes d'abord des inégalités criantes : pauvreté, précarité, paupérisation, exclusion, croissance du chômage, étrangers traités souvent comme du bétail, femmes battues, enfants exploités sexuellement ou par un travail inhumain, sous-développement qui agrandit le fossé entre pays riches et pays pauvres, etc. Rechercher les causes de ces situations pour s'attaquer aux racines du phénomène. Si nous allons au coeur de ces manifestations, nous trouvons l'idéologie libérale dont le libéralisme économique est devenu la règle d'or du capitalisme. Son essence est restée la même au cours de l'histoire : primauté de l'argent. Les conséquences en sont dramatiques. S'il n'y a plus de grandes guerres mondiales, il y a de très nombreux conflits sur toute la planète pour accaparer les richesses possédées par des Etats : pétrole, diamants, phosphate, etc. Les pays riches font pression sur les pays devenus pauvres par cette exploitation conduisant à un accroissement de leur dette qui les a conduits au sous-développement. Dette entraînant famine, réduction des soins, éducation au rabais, dont sont plus touchées les femmes et les filles. Des remèdes existent, tous fondés sur la solidarité qui se substitue à l'individualisme inconscient. Ainsi s'étendent la non-violence comme méthode d'action efficace, avec l'instauration de la discrimination positive, l'essai de l'instauration du revenu de citoyenneté, la mise en place d'un habitat propre, l'établissement de la paix pour permettre un développement durable grâce à la formation permanente et la mise en place réelle des droits de l'Homme.

Importance matérielle
1 vol. (128 p.) : couv. ill. en coul. : 22 cm